The miracles of science™

Choisir une Industrie


Nouvelles

WASHINGTON, Del., 18 mai 2012

DuPont dévoile de nouveaux investissements locaux en Afrique et un répertoire innovateur pour la sécurité alimentaire mondiale

Personnes-ressources : Jennifer Goldston
515-306-9581
jennifer.goldston@pioneer.com

DuPont dévoile de nouveaux investissements locaux en Afrique et un répertoire innovateur pour la sécurité alimentaire mondiale
Ellen Kullman Tout d’abord, DuPont investira plus de 3 millions de dollars au cours des trois prochaines années afin d’aider les petits exploitants agricoles d’Éthiopie à atteindre la sécurité alimentaire.

Ensuite, DuPont parraine un répertoire innovateur de la sécurité alimentaire mondiale mis au point par l’Economist Intelligence Unit (EIU) qui permet d’identifier les éléments moteurs de la sécurité alimentaire à travers 105 pays. Ce répertoire sera publié cet été et sera la ressource unique pour ceux qui travaillent à améliorer la sécurité alimentaire à travers les secteurs privé et public. Cet outil de référence interactif sera accessible au public. Les gouvernements, les universités, les ONG et autres auront donc accès à des données pertinentes qui les aideront à trouver des solutions locales sur mesure concernant la sécurité alimentaire.

Les deux annonces ont été faites par Mme Kullman durant le Advancing Food and Nutrition Security at the 2012 G8 Summit organisé par le Chicago Council on Global Affairs en collaboration avec le Forum économique mondial.

Mettre à profit l’engagement considérable de DuPont en Afrique

DuPont a l’intention de créer une alliance stratégique avec le gouvernement d’Éthiopie et l’Agriculture Transformation Agency afin d’améliorer de manière directe la productivité des petits exploitants agricoles du pays. Ainsi, ils auront une meilleure capacité de production d’aliments nutritifs pour leur famille et leur communauté.

« Dans le cadre de notre travail avec les petits exploitants agricoles et les familles africaines, nous comprenons que les solutions locales, l’acceptation au niveau local et les collaborations communautaires sont essentielles afin d’améliorer la sécurité alimentaire en Afrique et dans le monde, a expliqué Mme Kullman. DuPont engagera des ressources locales supplémentaires, y compris le recrutement de talents locaux pour s’occuper de la recherche et des opérations dans les pays subsahariens comme l’Éthiopie, le Kenya et l’Afrique du Sud. Ainsi, nous nous assurerons que les solutions que nous développons soient économiquement, socialement et écologiquement durables. »

DuPont a des entreprises dans 35 pays de l’Afrique subsaharienne et emploie plus de 500 personnes sur le continent par l’intermédiaire de ses entreprises. Mme Kullman a expliqué que l’engagement de DuPont pour accroître sa présence sur le continent entraînera des investissements pour la croissance de ses entreprises. Ceci implique des revenus de plus de 1 milliard de dollars pour l’Afrique au cours de la prochaine décennie.

L’engagement de DuPont pour accroître ses activités en Afrique et pour examiner les possibilités de collaboration dans la région vient appuyer Grow Africa et la Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle du G8.

Appuyer les solutions locales en Éthiopie

Mme Kullman a également mis en évidence par une attention particulière sur l’Éthiopie la collaboration et les efforts d’expansion de DuPont :

Elle a annoncé un projet pilote entre DuPont et le Earth Institute of Columbia University afin de créer un système rapide d’information sur les sols qui va permettre aux agriculteurs éthiopiens de diagnostiquer de manière plus efficace les contraintes liées aux sols et de recevoir des recommandations sur la façon d'améliorer les rendements des cultures. DuPont investira 1 million de dollar sur une période de trois ans pour ce projet pilote.

Le secteur de la protection agricole de DuPont travaillera au développement d’un désherbage sulfonyluré pour le blé afin d’améliorer la productivité, apportera des solutions originales à la suppression des insectes du coton et des légumes et formera les fermiers sur les manières responsables d’utiliser les produits de protection des cultures.

Dans un avenir proche, Mme Kullman explique que DuPont examinera la possibilité de collaborer avec USAID pour améliorer les pratiques et les intrants agricoles des petits producteurs de maïs éthiopiens et augmenter la rentabilité de leur ferme.

De nouveaux outils pour mettre l’accent sur les efforts mondiaux

Le répertoire pour la sécurité alimentaire mondiale paraîtra en juillet 2012 et prendra en considération des facteurs sous-jacents tels le caractère abordable, la disponibilité, la valeur nutritionnelle et la sécurité des aliments afin de mesurer la sécurité alimentaire et d’évaluer les vulnérabilités pays par pays. Ce répertoire est différent parce qu’il utilise 25 indicateurs et s’ajuste aux fluctuations de prix des aliments afin de réévaluer les risques auxquels feront face les pays au fil de temps.

« Nous avons besoin de données claires qui nous permettent de voir de manière transparente et objective ce à quoi nous devons nous mesurer, a expliqué Mme Kullman. Les gouvernements et les secteurs privé et public ont besoin d’un langage commun pour pouvoir discuter des causes profondes de la famine afin de prendre des décisions plus éclairées qui mèneront à des mesures durables au niveau local. Nous sommes heureux d’appuyer l’Economist Intelligence Unit dans l’élaboration de cet outil unique pour promouvoir la collaboration, générer des idées et encourager les mesures pour nourrir la population croissante du monde. »

Ce répertoire vient appuyer la mise en œuvre continue des objectifs du Millénaire pour le développement et l’initiative de L’Aquila pour la sécurité alimentaire en apportant un moyen de mesurer les succès des investissements dans une région et de cibler des projets futurs afin d’aborder les éléments moteurs précis de la sécurité alimentaire pour un pays donné.

Pour en apprendre davantage sur la manière dont DuPont déploie des efforts pour la sécurité alimentaire au niveau local, de manière durable et en collaboration avec des partenaires, visitez le foodsecurity.dupont.com.

DuPont (NYSE : DD) apporte au marché mondial des innovations scientifiques et d’ingénierie d’envergure internationale sous la forme de produits, de matériaux et de services novateurs depuis 1802. Nous croyons fermement qu’en collaborant avec les clients, les gouvernements, les ONG et les leaders d’opinion, nous pouvons trouver des solutions aux défis mondiaux comme la production d’une quantité suffisante de nourriture saine pour tous les habitants de cette planète, la réduction de la dépendance aux énergies fossiles et la protection de la vie et de l’environnement. Pour en savoir plus sur DuPont et son engagement envers l’innovation inclusive, visitez le site http://www.dupont.com.

Déclarations prospectives : Le présent communiqué contient des déclarations prospectives établies selon les attentes, estimations et projections actuelles de la direction. Toutes les déclarations qui portent sur des attentes ou des projections pour l’avenir, y compris les déclarations relatives à la stratégie de croissance de la société, au développement de produits, à la position sur le marché, aux dépenses prévues et aux résultats financiers, sont des déclarations prospectives. Il est possible que des mots comme « s’attend à », « anticipe », « planifie », « prévoit », « projette », « indique » et autres expressions semblables soient utilisés dans les déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas une garantie de rendement futur et comprennent une part de risque, d'incertitude et d'hypothèses. De nombreux facteurs, notamment ceux qui sont abordés plus en détail dans d’autres parties du présent communiqué et dans les documents déposés par DuPont auprès de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis (Securities and Exchange Commission), spécialement son dernier rapport annuel sur le formulaire 10-K, et son rapport trimestriel sur le formulaire 10-Q, ainsi que d’autres facteurs, sont susceptibles d’entraîner une différence notable entre les résultats réels et les résultats décrits dans les déclarations. Ces facteurs sont, entre autres, les changements qui pourraient être apportés aux lois, règlements et politiques, et dans les conditions économiques (y compris l’inflation, les taux d’intérêt et les taux de change), des pays où la société exerce des activités commerciales; la pression concurrentielle; la réussite de l’intégration de changements structurels, notamment les projets de restructuration, les acquisitions, dessaisissements et partenariats; le coût des matières premières; la recherche et le développement de nouveaux produits, y compris leur approbation réglementaire et leur acceptation sur le marché; le caractère saisonnier de la vente des produits agricoles; et des conditions météorologiques extrêmes qui causent l’interruption des activités commerciales, y compris des pannes de courant et dans les usines, ou la perturbation des activités entre fournisseurs et clients. La société ne s’engage pas à mettre à jour les déclarations prospectives en raison de développements futurs ou de nouvelles données.

#   #   #
5/18/12