2012 Issue 2: Efficacité et fiabilité pour une production idéale

Alimentaire : choisir le bon plastique

Visit DuPont™ Delrin®

  

 

L'industrie alimentaire est l'une des plus strictement réglementées. Normes et réglementations couvrent quasiment toutes les phase du cycle de vie de l'aliment –semailles, culture, alimentation, mode d'élevage, transformation, conditionnement – jusqu'à l'assiette du consommateur.

Parmi les aspects particulièrement réglementés figurent les matériaux utilisés dans la chaîne alimentaire : leur composition, ce que l'on en fait, comment ils sont fabriqués. Cette industrie s'intéresse aussi beaucoup au potentiel de contamination (quand des fragments de matériau se retrouvent dans les aliments). Si, en amont, on cherche à éviter ces contaminations, il existe aussi des normes concernant leur détection en aval.

 

Pour répondre à cette préoccupation, DuPont a commercialisé deux nouveaux grades de son copolymère acétal DuPont™ Delrin® à viscosité moyenne : l'un (FG400MTD BLA079) identifiable par les détecteurs de métaux, l'autre (FG400XRD NC010) détectable par rayons X – répondant ainsi aux deux principales méthodes de détection de l'industrie alimentaire. Ces grades satisfont tous deux à de nombreuses réglementations nationales, dont celles de la FDA aux États-Unis et des directives européennes 10/2011 et 2023/2006 (GMP).

 

De nombreuses applications exigent la compatibilité avec le contact alimentaire et la possibilité de détection : composants des équipements de transformation alimentaire, équipements de manutention des matériaux, tels que bandes convoyeuses et trémies, outils utilisés pour manipuler les aliments, tels que couteaux, pelles, racloirs, formes et moules, par exemple pour le chocolat.

 

Dans ces applications, les nouveaux grades offrent de nombreux avantages aux transformateurs. Tout d'abord, ils peuvent remplacer des pièces jusqu'à présent en métal : grâce à sa combinaison unique de résistance au fluage, robustesse, rigidité, ténacité, faible frottement et faible usure, le Delrin® est le chaînon manquant entre le métal et les plastiques standards d'où des équipements plus légers et plus silencieux qui apporteront des améliorations ergonomiques.

 

Ces grades leur procurent aussi la tranquillité d'esprit : un cube de Delrin® de 3 mm peut se détecter au moyen de systèmes d'inspection standards, ce qui contribue à réduire le risque de réclamations, ainsi qu'à favoriser l'image de marque et la satisfaction des consommateurs.

 

Le Delrin® offre encore d'autres possibilités d'économies : réduction des coûts et de la maintenance grâce à une meilleure conception et l'intégration des fonctions, réduction de la consommation d'énergie grâce à des composants plus légers et remplacements de pièces plus espacés grâce à d'excellentes propriétés faible frottement, faible usure. Le Delrin® ne requiert généralement pas de lubrification, d'où des mécanismes durables et silencieux, et présente un aspect propre, assurant ainsi un environnement de travail plus net et plus agréable. Il résiste aussi très bien aux produits de nettoyage et présente un très bon comportement dans les environnements marqués par des chocs thermiques.

 

Une société a déjà pu constater les avantages de ces nouveaux grades : Mure & Peyrot, l'un des leaders mondiaux du développement et de la fourniture de couteaux, lames et accessoires pour la fabrication et l'encapsulation des pare-brise, et numéro Un français pour la coupe et l'ébavurage de plastiques souples et durs, ainsi que pour les couteaux de sécurité et les lames industrielles.

 

« Nous ne sommes qu'une petite entreprise », explique Bernard Peyrot, son P.-D.G., « mais nous sommes très présents dans le monde, vendant nos produits à des industries très variées dans plus de 80 pays. » De fait, on retrouve dans sa clientèle la « fine fleur » du secteur industriel... depuis des géants de l'automobile jusqu'à des fabricants de produits domestiques et médicaux, en passant par certaines des plus importantes sociétés mondiales de produits laitiers et de confiserie.

 

Sa relation avec DuPont a officiellement commencé voilà six ans, lorsque M. Peyrot, lors d'un salon à Düsseldorf, s'enquit sur la disponibilité de grades alimentaires identifiables par les détecteurs de métaux, qu'il était à l'époque difficile de trouver en France. On lui répondit que DuPont n'en disposait pas, mais qu'on allait prendre ses coordonnées afin de le recontacter. M. Peyrot quitta le salon sans grand espoir. Six ans s'écoulèrent et, en avril 2012, M. Peyrot reçut un appel téléphonique de Françoise Laviec, responsable télémarketing chez DuPont qui lui demanda s'il était toujours intéressé, car un nouveau matériau était disponible pour être testé s'il désirait l'essayer. « J'ai été énormément impressionné qu'une grande société comme DuPont se souvienne, six ans après, de la demande d'une petite entreprise comptant dix employés », s'enthousiasme M. Peyrot.

 

« Nous passions par un important fournisseur européen pour les résines acétals destinées aux manches de nos couteaux et cutters ; mais, bien que nous n'utilisions le nouveau grade de Delrin® que depuis peu de temps, sa performance nous a convaincus de nous fournir exclusivement auprès de DuPont, et nous sommes très satisfaits de nos relations », confie M. Peyrot. « Nos clients de l'industrie alimentaire sont eux aussi très satisfaits de nos couteaux produits avec la résine de DuPont ; ces clients comprennent notamment une très grande entreprise américaine de produits laitiers et des fabricants d'articles ménagers, de produits médicaux et de confiserie. »

 

M. Peyrot complimente aussi le Delrin® pour sa reproductibilité : « Avec l'ancien matériau, nous n'étions jamais réellement sûrs à 100 pour cent qu'il serait détecté. Avec le nouveau grade de Delrin®, en revanche, la dispersion de la charge semble bien plus uniforme, d'où des résultats plus constants ; nous avons donc bien plus confiance. »

 

 

Contact:
Mure & Peyrot
25 Rue Roger TOUTON,
BP 50120 33041 BORDEAUX CEDEX FRANCE
www.mure-peyrot.com